L'effet yoyo: le comprendre, en sortir - Valérie Ragot, Naturopathe
6945
post-template-default,single,single-post,postid-6945,single-format-standard,wp-custom-logo,theme-homa,edgt-cpt-2.0.1,mikado-core-2.0.1,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,homa child-child-ver-2.0.0,homa-ver-3.1, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,fade_push_text_top,paspartu_enabled,paspartu_on_top_fixed,paspartu_on_bottom_fixed,paspartu_border_on_edges,woocommerce_installed,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive
prise de poids

L’effet yoyo: le comprendre, en sortir

Chaque année, à l’approche de l’été on voit fleurir de nouveaux régimes restrictifs qui, vous dit-on, vont vous faire perdre « tous ces kilos en trop ».

Mais qu’en est-il de ces régimes restrictifs, de l’effet yoyo et de la prise de poids ?

Tout d’abord, il y a une part génétique qui influence notre poids. Ce sera donc aussi difficile pour quelqu’un de maigre de reprendre du poids que pour une personne en surpoids d’en perdre. Mieux vaut agir en équilibrant notre alimentation sur du long terme que de faire des régimes ponctuels qui ne feront que renforcer notre tendance.

D’une part la privation de calories entraîne une frustration dans la consommation alimentaire et le régime ne pourra être tenu longtemps faute de plaisir à le suivre.

D’autre part quand nous diminuons notre apport calorique, notre corps s’adapte et notre consommation d’énergie pour assurer nos fonctions vitales (le métabolisme de base) diminue aussi. Après le régime restrictif, on réabsorbe plus d’énergie mais le métabolisme de base doit de nouveau s’adapter. Il y a déséquilibre entre apport et dépense d’énergie durant cette période, ce qui participe à la reprise de poids.

De plus lors d’un régime restrictif, nous perdons de l’eau, de la graisse mais aussi du muscle et parfois de l’os. A la reprise d’une alimentation normale, nous reprenons d’abord de l’eau et de la graisse mais peu de muscle et encore moins d’os. Notre corps se transforme alors au fur et à mesure des régimes effectués, perdant du muscle petit à petit. Or, ce sont nos muscles qui dépensent de l’énergie. Ils contiennent nos mitochondries, petits organites inclus dans nos cellules qui sont nos centrales à énergie. Plus on a de muscles, plus on a de mitochondries et mieux on absorbe les calories pour les brûler. Cela explique que beaucoup de personnes ayant fait des régimes n’arrivent plus à perdre de poids. En plus, l’accumulation de graisses a des conséquences sur la santé.

Une alimentation saine et équilibrée pour retrouver votre poids de forme ?

C’est une des conditions mais ce n’est pas suffisant. C’est aussi l’hygiène de vie (respirer, bouger), un état d’esprit positif et en paix, une bonne vitalité….

En fait, c’est en trouvant les causes de la prise de poids et souvent elles sont multiples que l’on va trouver comment résoudre le problème :

  • mauvaise alimentation,
  • stress chronique,
  • sommeil non réparateur,
  • prise de médicaments,
  • déséquilibre hormonal,
  • perturbations métaboliques,
  • difficultés à gérer ses émotions,
  • sédentarité….

Et une fois trouvées, vous accompagner pour trouver vos solutions.

C’est une démarche enrichissante puisqu’elle permet de faire des prises de conscience sur nos fonctionnements et ainsi permettre une meilleure connaissance de soi.

Référence :

Le guide familial des aliments soigneurs, Dr Jean-paul Curtay, Dr Rose Razafimbelo (le livre de poche)